Louerappartement-nantes.com » Divers » Tout comprendre sur le transfert du permis de construire

Tout comprendre sur le transfert du permis de construire

4.1/5 - (12 votes)

Le transfert du permis de construire est une démarche administrative qui consiste à transférer un permis de construire d’une personne à une autre. Cette procédure est obligatoire lorsque vous souhaitez faire des travaux sur votre maison ou votre appartement. Nous allons voir en détails comment se déroule le transfert du permis de construire et les différentes étapes pour bien le réaliser.

Qu’est-ce que le transfert du permis de construire ?

Le transfert du permis de construire est une procédure qui permet au titulaire d’un permis de construire de le céder à un tiers.

Le transfert du permis de construire est possible pour les particuliers, les sociétés civiles immobilières (SCI) et les syndicats.

La cession peut se faire entre le propriétaire et l’acheteur ou entre la SCI et l’acheteur.

Lorsqu’elle est effectuée par un particulier, elle doit s’accompagner d’un acte notarié.

Lorsqu’il s’agit d’une SCI, la transaction peut être effectuée par le biais d’une assemblée générale ordinaire des associés ou par une décision prise en assemblée générale extraordinaire. Dans ce cas, il faut obligatoirement consulter un notaire avant toute signature

Pourquoi est-il important de transférer le permis de construire ?

Pourquoi transférer le permis de construire? Vous avez entendu parler du permis de construire et vous souhaitez savoir pourquoi il est important de le transférer. Si vous êtes propriétaire d’un terrain sur lequel une construction est en cours, sachez que vous pouvez très bien décider de ne pas lancer les travaux. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de transférer le permis de construire. Pourquoi ? Le simple fait d’avoir un projet immobilier peut susciter certaines réticences chez votre voisinage ou même chez des tiers susceptibles d’être intéressés par l’achat du terrain dont vous êtes propriétaire.

Il peut donc être judicieux de recourir à la procédure administrative prévue pour faciliter les démarches et éviter ainsi tout litige.

La procédure administrative permet notamment d’obtenir rapidement l’autorisation nécessaire pour commencer les travaux : elle se rapproche un peu du « permis tacite ». Elle consiste essentiellement à transmettre au moyen d’un formulaire (formulaire CERFA) les informations obligatoires relatives aux caractéristiques du projet (surface habitable prévisible, type et destination des constructions…). Cette autorisation implicite sera valable 3 ans, après quoi il faudra solliciter un nouveau permis pour reprendre les travaux. Transmettre son permis avant la fin des trois ans permet donc de ne pas encourir une sanction pénale (sanction financière), ni un risque juridique lié au non-respect des obligations administratives liés à votre projet.

Comment transférer le permis de construire ?

Le permis de construire est une autorisation administrative qui permet à un particulier ou à une société privée de réaliser un projet d’aménagement. Ce type d’autorisation est différente du permis de démolir, qui lui, permet la déconstruction d’un bâtiment existant. Dans le cadre d’une opération immobilière, il s’agira alors de transférer ce permis sur le terrain concerné et pas nécessairement sur un autre terrain.

Le transfert du permis de construire sur un autre terrain fait partie des règles à respecter pour toute opération immobilière. Toutefois, il ne doit jamais être effectué sans l’accord préalable et écrit du maire de la commune concernée par votre projet immobilier.

Il faut savoir que le transfert du permis de construire peut donner lieu à certaines difficultés administratives telles que : Perte d’une surface constructible suite à la division du terrain ; Obligation pour le propriétaire actuel de faire les travaux nécessaires pour l’acceptation du dossier ; Impossibilité pour le propriétaire actuel d’effectuer les travaux nécessaires pour obtenir l’acceptation du dossier (exemple : cas où vous souhaitez vendre une parcelle non-constructible).

Vous pouvez rencontrer divers problèmes concernant cette étape importante avant votre transaction immobilière, cela implique que vous ayez recours aux services d’un avocat en droit administratif. Maître Mikaël BENSAID vous assiste et vous accompagne afin que cette procédure soit menée rapidement et efficacement.

Quels sont les risques associés au transfert du permis de construire ?

Le transfert du permis de construire est soumis au respect des règles d’urbanisme et du droit de l’environnement. En effet, le transfert du permis de construire nécessite la réalisation d’une opération qui peut être source de risques, notamment en ce qui concerne les erreurs commises lors du dépôt ou la non-conformité aux normes.

Le transfert du permis de construire doit respecter les règles d’urbanisme.

Lorsque vous achetez un terrain pour y bâtir votre maison, il est important que vous preniez connaissance des règles d’urbanismes applicables sur votre terrain. Ces règles sont établies par la commune où se situe le terrain concerné. Parfois, elles sont même présentes sur le site Internet officielle de cette commune (auquel cas, il faut vérifier que la parcelle concernée n’est pas classée). Si vous avez l’intention de construire une maison individuelle sur un terrain nu, il est important que vous consultiez le Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin de savoir si votre projet peut être autorisé sur ce terrain et à quelles conditions (distance par rapport aux limites séparatives des propriétés voisines par exemple).

Il existe différents types de PLU : PLU-Habitat pour les constructions neuves et PLU-Paysage pour les zones naturelles protégées telles que les espaces boisés classés.

Quelles sont les alternatives au transfert du permis de construire ?

Le transfert du permis de construire est une procédure qui permet à un titulaire d’un permis de construire de céder ce dernier en toute légalité à un tiers. Cette opération peut être réalisée par acte notarié ou par voie dématérialisée. Toutefois, il faut savoir que le transfert du permis de construire n’est pas toujours obligatoire. Pour que le transfert soit valable, il est important que les travaux soumis au permis de construire commencent avant la date du transfert et qu’ils se poursuivent pendant au moins 1 an. De plus, ils sont menés à bien conformément aux dispositions techniques du plan local d’urbanisme ou PLU. Si le propriétaire ne respecte pas ces conditions, son projet sera considéré comme non conforme et il sera amené à faire une demande de nouveau PC auprès des autorités compétentes.

Quels sont les avantages du transfert du permis de construire ?

Le transfert de permis de construire est une opération qui permet à un particulier ou à une société d’acquérir le droit d’occuper le terrain sur lequel va être édifiée la construction. Cette procédure, souvent mise en œuvre pour les projets de construction, porte sur l’achat du terrain et non sur sa viabilisation. Pour que cette opération soit réalisable, il faut au préalable obtenir un permis de construire.

La demande doit être accompagnée d’un dossier contenant des pièces justificatives (plan détaillés de la future construction, plan cadastral, etc.). Si vous souhaitez acheter un terrain pour y faire construire votre maison individuelle ou votre entreprise commerciale, sachez que vous pouvez bénéficier du transfert du permis de construire si : Vous avez acquis le terrain depuis plus de trois ans et que vous ne l’avez pas encore utilisé ; Votre permis a été annulé ; Votre permis a été refusé par l’administration parce qu’il n’est pas compatible avec les règles locales d’urbanisme ou avec les dispositions nationales applicables ; Votre projet est situé dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou un document assimilable ayant fait l’objet d’une publicité au Recueil des actes administratifs (RAA).

Il existe toutefois certaines exceptions à ce principe générale : Lorsque le transfert du permis est liée à la vente du bien immobilier dont celle-ci dépend ; Lorsque le transfert est destinée à favoriser la réalisation ultérieure des travaux autorisés.

Le transfert du permis de construire est une démarche administrative qui permet à celui qui a obtenu le permis de construire de faire transférer son autorisation sur un terrain qu’il a choisi. Cette procédure peut être réalisée par l’acheteur ou par le vendeur du terrain.